Close

Conseils d'experts

Derniers Posts

Recommandations du Dr Thierry Grisard
« Pour améliorer l’efficacité du traitement et prévenir les récidives, il est impératif de mettre en place un...
le juin 10, 2019 | par Dr Thierry Grisard
Etude scientifique confort digestif
Les chevaux en travail intense sont particulièrement exposés aux risques d’ulcères gastriques.
le juin 10, 2019 | par Équipe Lambey
Recommandations du Dr Emmanuelle Van Erck
« Plus l'organisme est protégé par des anti-oxydants, plus le cheval sera armé contre les effets néfastes des...
le juin 9, 2019 | par Dr Emmanuelle Van Erck

L'osthéoarthrose

Posté le: mai 14, 2019 | Auteur: Équipe Lambey | Catégories: Pathologies

Comment l’alimentation peut aider les articulations de votre cheval ?

L'osthéoarthrose

Qu’est-ce que l’ostéoarthrose ?

L’ostéoarthrose est une détérioration progressive du cartilage articulaire accompagnée du changement de l’os et des tissus mous de l’articulation. La détérioration du cartilage articulaire est caractérisée par la division locale et la fragmentation de ce dernier. L’inflammation et l’épanchement de synovie sont souvent associés à  l’ostéoarthrose entrainant douleur et dysfonctionnement de l’articulation affectée. Les molettes, les vessigons et les éparvins sont des signes externes observables.

C Wayne McIlwraith, AAEP Proceedings, 2005

Origine

Deux processus sont mis en avant :

  • Un stress anormal sur un cartilage normal. Un surpoids, des efforts intenses, des flexions soutenues, un sol trop dur ou trop mou sont diverses sources de stress anormaux. Des pertes de stabilité entrainant tendinites, ruptures ligamentaires ou fractures, sont des facteurs de risque.
  • Un stress normal sur un cartilage anormal.

Un âge avancé, une ostéochondrose antérieure, un déséquilibre minéral ou toute inflammation des tissus participent à l’altération du cartilage.

C Wayne McIlwraith, AAEP Proceedings, 2001
P. Cirier, 2001, Cheval Santé n°14

Quels chevaux ?

Soumis à des efforts intenses, les articulations des chevaux de sport sont les plus touchées. Chez les chevaux de courses, 67,8% des mises au repos imprévues sont dues à une boiterie. Dans 60% des cas, une ostéoarthrose est observée. La prévalence de l’ostéoarthrose augmente avec l’âge et les juments semblent être plus touchées. En ce qui concerne la localisation des lésions, cela dépend des races concernées. Ainsi la prévalence des anomalies du tarse proximal est de 14,3% chez les Selles Français et de 10,5% chez les Trotteurs qui sont habituellement plus touchés au boulet postérieur.

J.P. Lejeune, Ann. Méd. Vét., 2006
Rossdale, Vet. Rec., 1985
C Wayne McIlwraith, AAEP Proceedings, 2005

Apport minéral à ne pas négliger dès le plus jeune âge

Les déséquilibres minéraux peuvent être à l’origine de l’ostéochondrose chez les poulains. Les apports en calcium, phosphore, cuivre, zinc, magnésium et sélénium chez la poulinière et le poulain sont à adapter. Une attention particulière doit être apportée dans les régions géographiques déficitaires en un ou plusieurs de ces éléments ou lorsque les chevaux sont nourris avec des céréales.

Merck Veterinary Manual, 2007
N.S. Loving, The Horse, 2006

En résumé, l’ostéoarthrose :

  • Est une détérioration progressive du cartilage articulaire.
  • Touche préférentiellement les chevaux de sport ou âgés. La localisation de l’ostéoarthrose dépend du type de cheval.

Prévenir, c’est être attentif :

  • A l’équilibre minéral dès le plus jeune âge,
  • Aux efforts intenses demandés,aux traumatismes,
  • Aux sols, au poids du cheval.

Glucosamine et Sulfate de Chondroïtine, des éléments naturels du cartilage

La glucosamine et le Sulfate de Chondroïtine sont naturellement présents dans le cartilage. Lorsque les  articulations sont soumises à divers stress, la quantité de ces composants tend à diminuer. En prévenant la dégradation du cartilage, une complémentation orale en glucosamine et sulfate de chondroïtine a un effet bénéfique sur les articulations.

J. Bietrix, 2004, Thèse de l’ENV de Lyon

Glucosamine, molécule protectrice du cartilage

La glucosamine est un chondroprotecteur, c’est-à-dire qu’elle est bénéfique à la protection du cartilage. Elle agit en favorisant la synthèse du tissu cartilagineux et en diminuant la dégradation de l’articulation. Fenton et coll. ont observé qu’en recréant artificiellement les phénomènes biologiques présents pendant l’ostéoarthrose, la glucosamine protégeait les cellules du cartilage.

Fenton, Osteoarthritis Cartilage, 2000
J. Bietrix, 2004, Thèse de l’ENV de Lyon

Rôles multiples du sulfate de chondroïtine

Le sulfate de chondroïtine protège l’articulation principalement en limitant la dégradation du cartilage. En parallèle, cette molécule favorise la reconstruction de la matrice cartilagineuse. Elle a également un effet anti-inflammatoire et augmente le pouvoir lubrifiant du liquide synovial.

F. Ronca, Osteoarthritis Cartilage, 1998

Glucosamine et Sulfate de chondroïtine, un effet synergique

Une combinaison de glucosamine et de sulfate de chondroïtine est plus efficace dans la prévention ou le traitement de l’ostéoarthrose chez le cheval que leur utilisation indépendante.

JE Dechant, Equine Vet. J., 2005

Une utilisation des Omégas 3 justifiée

L’étude de Munsterman avait pour objectif de démontrer les effets des omégas 3 sur les cellules de la synovie. Les mécanismes biologiques révélés indiquent une réduction de l’inflammation de la synovie. Ceci justifie l’utilisation d’acide alpha-linoléique chez les sujets souffrant de problèmes articulaires.

Munsterman, Am. J. Vet. Res., 2005

Du soufre organique pour le soutien

Le diméthylsulfoxyde (DMSO) et le méthylsulfonylméthane (MSM) sont deux sources de soufre organique permettant de diminuer l’oedème généré lors de l’inflammation de l’articulation. Présent dans les tendons et les ligaments, le soufre participe au soutien de l’articulation.

J. Bietrix, 2004, Thèse de l’ENV de Lyon
C. Wayne McIlwraith, AAEP Proceedings, 2001

En résumé, pour un soutien efficace

Intégrés à l’alimentation, des ingrédients actifs soutiennent efficacement les articulations :

  • Glucosamine et sulfate de chondroïtine
  • MSM
  • Omégas 3
Close