Close

Conseils d'experts

Derniers Posts

Recommandations du Dr Thierry Grisard
« Pour améliorer l’efficacité du traitement et prévenir les récidives, il est impératif de mettre en place un...
le juin 10, 2019 | par Dr Thierry Grisard
Etude scientifique confort digestif
Les chevaux en travail intense sont particulièrement exposés aux risques d’ulcères gastriques.
le juin 10, 2019 | par Équipe Lambey
Recommandations du Dr Emmanuelle Van Erck
« Plus l'organisme est protégé par des anti-oxydants, plus le cheval sera armé contre les effets néfastes des...
le juin 9, 2019 | par Dr Emmanuelle Van Erck

La matière grasse : un apport bénéfique

Posté le: mai 14, 2019 | Auteur: Équipe Lambey | Catégories: Forme

Les matières grasses ou les huiles sont nécessaires pour faciliter l’absorption des vitamines lipo-solubles : Vitamines A, D, E, et K.

La matière grasse : un apport bénéfique

Une source de nutriments essentiels

Les matières grasses ou les huiles sont nécessaires pour faciliter l’absorption des vitamines lipo-solubles : Vitamines A, D, E, et K. Elles constituent également une source d’apport en acides gras essentiels oméga 6 et oméga 3. Les mammifères sont incapables de synthétiser ces deux acides gras qui doivent donc être apportés par l’alimentation.

NRC, 2007
Dunnbar and Bauer, 2002

Concentré d’énergie

L’huile végétale contient proportionnellement 2 à 3 fois plus d’énergie que les céréales. Son incorporation permet d’augmenter la densité énergétique de l’aliment. Il est ainsi possible d’augmenter l’apport énergétique de la ration sans en augmenter le volume. Cet aspect est intéressant pour les chevaux dont l’appétit peut être limité en période de stress (préparation d’une compétition), mais également pour les chevaux en travail intense dont les dépenses énergétiques sont importantes. Une ration supplémentée en huile permet également de réduire la température corporelle au cours de l’exercice, ce qui est particulièrement intéressant lors de compétitions en conditions chaudes et humides.

Harris, ENUCO, 2005
The Horse, 1997
Kronfeld DS, 1996

Excitabilité diminuée

Des rations riches en lipides modifient le comportement des chevaux nerveux. Une étude montre que des chevaux nourris avec une ration riche en huile ont tendance à être plus calmes que des chevaux nourris avec une ration riche en amidon. En effet, l’apport de matière grasse permet de réduire l’activité spontanée (distance parcourue spontanément par jour) et la réactivité des chevaux (réaction engendrée par un bruit ou l’ouverture d’un parapluie).

Holland et al., 1996

Amélioration des performances en course

Une étude réalisée sur des Pur-Sang a évalué l’effet d’une ration supplémentée en matière grasse sur la capacité des chevaux à réaliser un exercice intense. Le test consistait à faire travailler les chevaux sur un tapis roulant incliné (pente de 10 %) à des vitesses croissantes : 3 minutes à 4 m/s, 2 minutes à 6 m/s, 1 minute à 8 ms/s puis la vitesse était augmentée d’1 m/s par minute jusqu’à l’arrivée de la fatigue. Quatre semaines après le début de l’étude, les chevaux alimentés avec un régime supplémenté en huile (390 ml par jour) ont montré une plus grande résistance à l’effort (fatigue plus tardive).

Eaton et al., 1995

Énergie bénéfique pour les chevaux d’endurance

Une étude réalisée sur des chevaux Arabes effectuant des exercices de faible intensité a montré que l’apport d’une ration supplémentée en huile entraînait des évolutions bénéfiques du métabolisme. Les chevaux puisaient plus d’énergie dans leurs réserves lipidiques.

Pagan et al., 1997
Harris, ENUCO, 2005

Période d’adaptation nécessaire

L’organisme du cheval doit « apprendre » à utiliser les matières grasses comme source d’énergie. Il est conseillé de les introduire progressivement dans la ration et de prévoir une adaptation allant de 4 à 14 jours en fonction de la quantité incorporée. Si certaines adaptations métaboliques associées à un régime riche en huile sont observées dès 3 à 5 semaines, l’adaptation ne sera complète qu’après une période de 2 à 3 mois. Par ailleurs, ces adaptations métaboliques sont réversibles, et dépendent d’une utilisation continue de la matière grasse.

NRC, 2007
Pagan et al., 1987,1995 ; Orme et al., 1997 ; Pagan et al., 2002.
The Horse, 1997

En résumé

La matière grasse est un concentré énergétique efficace qui permet :

  1. D’augmenter la concentration énergétique des aliments pour les chevaux en travail intense ou stressé
  2. De retarder l’arrivée de la fatigue lors d’un effort
  3. De réduire la température corporelle au cours d’un exercice

L’incorporation d’huile nécessite une période d’adaptation.

Close