Close

Conseils d'experts

Derniers Posts

Petit focus sur l’alimentation du poulain après le sevrage
Comment nourrir son poulain pendant le sevrage ? 
le sept. 22, 2021 | par Equipe Lambey
Electrolytes : Réhydratation et récupération après l’effort
Les électrolytes dans l'alimentation du cheval de sport : Pourquoi ? Quand ? Comment ?
le août 6, 2021 | par Équipe Lambey
Diviser pour mieux digérer
Fractionner les repas de votre cheval c’est-à-dire, augmenter leur nombre, permet de réduire l’incidence de problèmes...
le août 6, 2021 | par Équipe Lambey

Petit focus sur l’alimentation du poulain après le sevrage

Posté le: sept. 22, 2021 | Auteur: Equipe Lambey | Catégories: Croissance

Comment nourrir son poulain pendant le sevrage ? 

Petit focus sur l’alimentation du poulain après le sevrage
Les jeunes chevaux atteignent leur taille adulte à l'âge de 4/5 ans. A la naissance, le poids d'un poulain représente 10% de son poids adulte. Durant les six premiers mois, la croissance se fait rapidement et le poulain aura atteint quasiment 50% de son poids adulte à 6 mois. De 6 mois à 1 an, la croissance est plus lente et dépend de plusieurs facteurs (nutrition, génétique, stress..). Au bout de douze mois, le poulain aurait atteint 92% de sa taille adulte.  
Une croissance trop rapide ou au contraire trop faible aboutit à des problèmes de santé majeurs. 

Le sevrage, période de transition alimentaire

Le sevrage est une période stressante pour le poulain, tant d’un point de vue émotionnel que nutritionnel.
En effet, le lait devient totalement absent de son alimentation. Il est donc essentiel de lui apporter tous les éléments nécessaires au bon développement de sa masse musculaire et squelettique : calcium, phosphore, protéines, vitamines… Lors de la rapide croissance du squelette, des minéraux sont déposés pour former les os. Cependant, si ces minéraux ne sont pas apportés en quantité suffisante, le squelette sera affaibli et plus sujet aux fragilités ostéo-articulaires. 
De plus, une alimentation équilibrée permet au poulain de développer une bonne flore intestinale, d’où une bonne défense immunitaire face à certaines maladies. Ce microbiote intestinal se met en place progressivement et nécessite une petite transition. Ainsi, pour préparer le poulain à une alimentation concentrée, pensez à lui distribuer de petites quantités avant la séparation avec sa mère. Sachant que par ailleurs, à partir du 2ème ou 3ème mois, l'énergie apportée par le lait de la poulinière commence à baisser tandis que celle requise par le poulain, elle, augmente. Une déficience en énergie se crée donc et le poulain a besoin alors d’être supplémenté.

Eviter la suralimentation pour éviter les pathologies ostéo-articulaires

La période entre le 5ème et 12ème mois est un stade critique pour la prévention des lésions ostéo-articulaires. 
Une récente étude scientifique* américaine a étudié la relation entre la croissance, les données radiographiques et les performances de 318 poulains. Les résultats ont montré que les plus grands et les plus lourds des poulains avaient une incidence plus élevée pour l’OCD (ostéochondrose). Plus précisément, durant leur premier mois, les poulains avec un poids plus élevé que la moyenne avaient 3 fois plus de risque de développer l’OCD. 
* Relationship Between Foal Growth, Survey Radiographic Findings, and Sales and Racing Performance in Thoroughbred Racehorses: A Global Research Initiative, J. Pagan, 2020

Notre aliment Master Poulain a été étudié et conçu pour répondre aux besoins d’un poulain en croissance. 


Close